mercredi 18 mars 2015

Les Misérables (Parties 3 & 4) 1925

Valjean (G. Gabrio) et Thénardier (G. Saillard)
Un film d'Henri Fescourt avec Gabriel Gabrio, Sandra Milowanoff, Jean Toulout, François Rozet, Suzanne Nivette, Renée Carl et Georges Saillard

Cosette (S. Milowanoff) vit à Paris avec son père adoptif Valjean (G. Gabrio). Un jour, au jardin du Luxembourg, ils croisent le chemin de Marius (François Rozet) un jeune étudiant qui tombe amoureux de Cosette...

Javert (J. Toulout)
Dans les deux dernières parties de l'adaptation-fleuve d'Henri Fescourt, de nouveaux personnages prennent le premier plan par rapport à Valjean, Javert et Cosette. C'est ainsi que nous faisons connaissance avec Marius (François Rozet) dont le père et le grand-père se sont déchirés à cause de l'Empereur Napoléon. le jeune étudiant est souvent un personnage assez fade dans les adaptations cinématographiques. François Rozet s'en tire plutôt bien. La famille Thénardier se terre maintenant dans un galetas sous le nom de Jondrette ce qui n'empêche pas le père (G. Saillard) de continuer ses combines et ses rapines. C'est Eponine qui entre dans la lumière, magnifiquement interprétée par Suzanne Nivette (Mme Saillard à a ville) au corps gracile et androgyne. La fille des Thénardier est tenaillée par des sentiments contradictoires, son amour pour Marius qui l'ignore et sa jalousie pour sa rivale, Cosette. Elle montrera finalement son abnégation en mourant dans les bras de celui qu'elle aimait sans retour. 
Cosette (S. Milowanoff)
La dernière partie du film est riche en grandes scènes spectaculaires comme celle des barricades où meurent Eponine et Gavroche. Comme pour toutes les versions filmées, cette scène a été tournée en studio, sans que le sens du réel en soit bouleversé. Fescourt réussit à maintenir le suspense jusqu'à l'arrivée de Valjean qui va épargner la vie de son ennemi de toujours, le policier Javert. Les dernières confrontations entre les deux hommes montrent un sens aigu de la caractérisation chez Gabriel Gabrio et Jean Toulout. Javert voit tous ses repères anéantis en découvrant la grandeur d'âme de l'ancien forçat, une séquence d'introspection où Toulout montre tout son talent. Sandra Milowanoff a la difficile tâche d'incarner Cosette jeune fille après avoir été Fantine. Sa Cosette est légère et sans mièvrerie et se différencie facilement de sa douloureuse mère. Au total, c'est une superbe adaptation du roman de Hugo qui sera - je l'espère - un jour disponible en DVD, maintenant qu'il existe une splendide copie numérique.

1 commentaire:

Frenchie séverine a dit…

Seul dommage;qu'ils aient repris l'actrice la même pour Fantine et cosette Peut être a cause d'un budget pas assez conséquent ou qu'ils n'aient pas trouvé d'actrice qui ait auditionné assez touchante pour jouer Cosette..la petite fille etait adorable et très poignante,réaliste mais je suis un peu décue quand j'ai vu que c'etait la mère fantine et Cosette..le film durait plus de 5 heures aussi peut être est ce la raison même si Fantine est très belle mais j'aurais bien vu une autre Cosette jeune fille..